Évaluation de la réceptivité communautaire dans les communautés autochtones

ED Bennett

Les 14 et 15 juin 2016, le RCAS organisait une formation de formateurs sur le modèle de réceptivité communautaire. Cet atelier national de deux jours se tenait à l’hôtel Omni Mont-Royal, à Montréal, et rassemblait des participants et des organismes de l’Ontario et du Québec.

Les organismes participant à la formation incluaient : le Foyer pour Femmes Autochtones de Montréal, le centre d’amitié autochtone de Montréal, Femmes Autochtones du Québec, AIDS Community Care Montréal, la Commission de la santé et des services sociaux des Premières nations du Québec et du Labrador, le Native Women’s Resource Centre of Toronto, le comité de lutte au sida de North Bay et des environs, et les 2-Spirited Peoples of the 1st Nations.

Les participants aux ateliers ont pu approfondir leur compréhension du modèle de réceptivité communautaire et de ce que signifie « réceptivité », explorer les avantages à utiliser ce modèle; ils ont appris, étape par étape, comment déterminer l’état de réceptivité d’un organisme concernant la prévention ou l’intervention en matière de VIH et de sida.

Concernant la planification communautaire pour la lutte au VIH et au sida, les participants ont expliqué où ils étaient, ce qu’ils souhaitaient accomplir et comment ils comptaient y arriver.

La formation permettait à tous d’explorer et d’établir les étapes et les dimensions de la réceptivité et les facteurs clés influençant la réceptivité de leur communauté à prendre des mesures concernant une problématique.

Chaque participant à la formation a reçu les outils nécessaires pour évaluer la réceptivité communautaire, ainsi que des informations sur l’utilisation de l’évaluation pour mettre au point des stratégies et des plans d’action en prévention et en intervention, notamment concernant les buts et les stratégies générales convenant à leur état de réceptivité.

Enfin, les participants ont pu créer et mettre en œuvre un « plan d’action » et des « stratégies d’action », et établir les étapes propres à chaque action pour réaliser leur stratégie.

Le RCAS continue à travailler et à apporter du soutien aux personnes et aux organisations participant à la formation, notamment en faisant un suivi pour les aider à mener à terme les plans et les stratégies d’action.

Pour en savoir plus sur la formation sur la modèle de réceptivité communautaire, veuillez communiquer avec ED Bennett à EdB@caan.ca.

Filed Under:

About the Author: Brought to you by the Canadian Aboriginal AIDS Network (CAAN).

FluxComments (0)

Trackback URL

Leave a Reply




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.