Sisters of Fire, les « Sœurs de feu » de Ka Ni Kanichihk

Laverne Gervais

« Les Sisters of Fire [Sœurs de feu] ont participé, encore cette année, à la marche pour le sida du Manitoba 2016. Nous nous sommes créé une nouvelle bannière, et avons eu l’honneur de faire la prière d’ouverture de l’événement. C’était une journée magnifique, et un réel cadeau d’être entourées par tant de personnes de notre communauté, tout aussi dévouées à l’éducation et au travail concernant le VIH que nous le sommes. »

Ka Ni Kanichihk vient de tenir sa 14e assemblée générale annuelle. Les Sisters of Fire ont pu non seulement présenter une partie de notre travail, mais également promouvoir un outil sur lequel Ka Ni Kanichihk a travaillé, en collaboration avec l’équipe de prévention 595, le document Routine Practices at Indigenous Ceremonies. Il s’agit d’un guide pour les personnes qui animent des cérémonies comme la suerie et la danse du soleil. Il aborde les mythes et donne des conseils sur comment se protéger et comment soutenir les membres de la parenté qui vivent avec le VIH et l’hépatite C et désirent participer à des cérémonies impliquant des activités comme le don de chair. (Le document est accessible, en anglais, sur le site web de Ka Ni Kanichihk.)

Filed Under:

About the Author: Brought to you by the Canadian Aboriginal AIDS Network (CAAN).

FluxComments (0)

Trackback URL

Leave a Reply




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.