Mise à jour des programmes nationaux et de la communication

par Merv Thomas, Directeur national de la communication et des programmes

Tansi! Notre travail se poursuit avec de nombreux projets passionnants du RCAS en cours de réalisation. Pendant ces derniers mois, nous avons organisé deux conférences nationales et nous avons assisté à de nombreuses autres.

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU RCAS

Cette année, l’Assemblée générale annuelle (AGA) du RCAS a eu lieu dans la ville de Québec, la capitale de la province du Québec, dans bel hôtel Plaza Québec. L’assemblée s’est très bien déroulée en réunissant près de 200 participants. Douze séances plénières et d’acquisition des compétences ont eu lieu lors de cet évènement et le personnel du RCAS a présenté un aperçu de tous les projets en cours et des projets pour les années à venir.

Durant l’assemblée, nous avons reçu les directives des membres du RCAS en adoptant différentes résolutions à mettre en œuvre de suite ou pour lesquelles il faudra trouver des ressources nécessaires. Voici quelques unes de ces résolutions : 1) la résolution du RCT pour organiser les essais de vaccin contre le VIH en Saskatchewan, 2) mise en place des services familiaux, 3) création des sites de repos pour des PAAS, 4) élaboration des modèles de réseaux sociaux, des stratégies et des procédures, 5) analyse des financements pour des bourses d’études, 6) mise en place d’un projet en direction des hommes qui ont des rapports sexuels avec des femmes, 7) élaboration des projets en direction des femmes et des jeunes autochtones. Ce sont quelques unes parmi tant d’autres résolutions qui ont fait partie de la discussion et ont été adoptées à l’unanimité lors de l’AGA du mois de juin.

J’aimerais remercier tout le personnel et les comités de la direction de chacun des projets pour leur travail acharné. Grâce à eux, nous pouvons connaitre les opinions des membres communautaires lors des interventions du RCAS.

SEMAINE AUTOCHTONE DE SENSIBILISATION AU SIDA

L’évènement de la Semaine autochtone de sensibilisation au sida (SASS) sera discuté tout au long de ce bulletin. Le comité de direction de la SASS nous a guidés dans la planification de cet évènement et nous n’aurions pu accomplir ce travail sans leur aide. Notre coordinatrice Jann et Threvor ont contribué pour que ce projet puisse respecter les délais.

A l’aune des années précédentes, le RCAS a participé au Festival autochtone canadien à Toronto en Ontario. Le RCAS a principalement évalué les participants sur leurs investigations auprès des membres de la communauté sur la connaissance générale par rapport au VIH et au sida. Nous avons distribué des affiches et d’autres matériels.

Notre Chef national, Shawn Atleo, et son équipe nous ont de nouveau aidé dans l’élaboration de la campagne nationale sur les services publiques. Ce travail sera diffusé à travers le Canada et il peut être consulté sur le site WEB : www.aboriginalaidsawareness.com.

Parcours pour la paix et la dignité – le groupe dédié au VIH et au sida

Le RCAS est très heureux de placer les membres du groupe dédié au VIH et au sida sur les parcours sacrés pour la paix et la dignité au nom de toutes les personnes atteintes ou à risques du VIH et du sida. Après une cérémonie, les membres du groupe ont été sélectionnés en Colombie-Britannique et Ron Horsefall leur a fait une cérémonie avec des perles. Les sacs-médecine avec du tabac seront envoyés de chaque région par des personnes atteintes du VIH et/ou du sida (PAAS) et seront portés par les membres du groupe. Lors du lancement de la SASS, le 1er décembre 2011, une cérémonie a eu lieu avec la présentation du regroupement  principal aux membres du groupe. La coordinatrice nationale des parcours pour la paix et de la dignité du Canada, Glenda Abbot recevra les membres du groupe en honneur de ces parcours.

Le regroupement pour la paix et la dignité était composé de groupes issus des différents pays d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud. Ainsi, un groupe représentait toutes les femmes tuées ou disparues, un autre groupe faisait partie du regroupement de l’église de Mexico, lieu de massacre des femmes et des enfants réfugiés dans cette église, d’autres groupes représentaient des petites communautés sans eau courante, d’autres groupes venaient des pays en guerre, etc. Au total, près de 200 groupes étaient présents.

Les membres des groupes ont été portés par des coureurs. Ces coureurs courent généralement du levé au couché du soleil et font des prières et participent aux cérémonies pendant toute la journée. Le RCAS est très reconnaissant de pouvoir inclure le groupe qui représente nos frères et nos sœurs atteints ou à risques du VIH et du sida. Nous avons également demandé d’inclure dans les prières la demande de trouver un remède contre le VIH.

Les citations suivantes sont extraites du site WEB sur la paix et la dignité :

“Les parcours pour la paix et la dignité ont été initiés en 1992 et ont continué dans l’esprit des traditions de nos ancêtres. Tous les quatre ans, les communautés autochtones d’Amérique du Nord, d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud assistent et participent à la tradition de recevoir des coureurs avec des cérémonies, propres à leurs communautés, en partageant des histoires, des chansons, des danses et de la sagesse qui vient de aînés de la communauté et des cérémonies. Les coureurs des parcours pour la paix et la dignité commencent leur course simultanément des deux extrémités du continent, à Chickaloon en Alaska et en Terre de Feu en Argentine. Ils traversent tout le continent à pied d’une communauté à l’autre pour se rejoindre pour un rassemblement final en Amérique centrale au Panama. La course 2012 est dédiée à l’eau, en rappelant à tous ceux qui l’ont oublié que l’eau est une ressource fondamentale et une ressource partagée par tous.

Nos communautés autochtones sont dispersées, après avoir été repoussées aux coins les plus reculés de ces grands espaces. Malgré cela, nous restons liés grâces aux traditions héritées de nos ancêtres qui ont traversées les épreuves du temps et de l’espace. Ces traditions ne servent pas uniquement de liens entre nos communautés, mais nous fournisse le support pour résoudre nos problèmes communs.

Chaque parcours est dédié à un thème spécifique : celui de 1992, l’anniversaire des 500 ans de la résistance amérindienne, fut dédié aux enfants, celui de1996 fut dédié aux aînés,  celui de 2000 fut dédié aux familles et celui de 2004 fut dédié à l’honneur des femmes et de l’esprit féminin, en particulier, de la Mère Terre. Le parcours de 2008 fut dédié au respect, à la préservation et à la protection des sites sacrés.

Il s’agit d’un événement mobilisateur, qui porte un impact sur des milliers d’autochtones et d’Amérindiens. Comme vous le savez probablement, il faut avoir une très bonne coordination et des financements afin de soutenir des coureurs dans leurs déplacements d’une communauté à l’autre (plus de quatre-vingts communautés dans un délai de six mois.) Les parcours pour la paix et la dignité est une organisation communautaire soutenue par des communautés d’accueil, coordonnée par un réseau de bénévoles et se manifestant grâce à nos coureurs endurants.”[1]


[1] http://sandiego.indymedia.org/pdj/node/11

CAAN is currently under construction. Please check back soon for updates.