Voilà de nombreuses années que je suis impliquée auprès du RCAS; mes rôles y ont changé au fil du temps. D’abord chargée de représenter les provinces de l’Atlantique au conseil d’administration, j’ai occupé cette fonction pendant de nombreuses années, faisant mon apprentissage et respectant tout le dur labeur de notre organisation nationale. À l’époque j’étais directrice de Healing Our Nations; il était important pour moi d’avoir le mentorat de beaucoup d’autres membres d’expérience de la direction et de la communauté. En tant que membre du conseil, j’ai appris les finesses de la conception et de la mise en œuvre de politiques. Il était parfois intimidant d’être parmi tant de leaders érudits du mouvement autochtone contre le sida tous réunis autour de la table, mais cela en valait réellement la peine. Autour de cette table, j’ai été questionnée sur l’importance que nous y soyons présents. Je me suis rendu compte que le nombre de femmes prêtes à s’exprimer au nom des femmes autochtones était insuffisant. Non pas que ce ne se soit pas produit avant mon arrivée à cette table — bon nombre de femmes ont fait partie du conseil d’administration du RCAS —, mais je voulais exprimer mon expérience et ma voix.

Au cours de l’automne dernier, j’ai accepté le présent poste; je travaille sur ce projet depuis sa création. À l’époque où je faisais partie du conseil d’administration, les regrettés Jocelyn Paul et Laverne Monette étaient deux ardents défenseurs du soutien pour nos femmes autochtones. La demande pour ce projet a été soutenue par le conseil, et le RCAS a embauché la coordonnatrice représentant les femmes.

Pendant les mois premiers de ce projet, j’ai passé du temps avec Doris, qui a veillé à me former et à me transmettre les dossiers concernant ce poste. L’implication de Doris se fait sur de nombreux tableaux et dans des comités variés, et nous sommes encore en train d’établir les détails du comité. La bonne nouvelle, c’est que nous n’avons pas perdu Doris au profit d’une autre organisation; elle continue à faire partager ses connaissances et son expérience tout en travaillant dans la section Recherche et politiques du RCAS. Doris et Tracey Prentice travaillent pour la subvention de Visualisation de la santé II; c’est une chance pour nous d’avoir leur connaissance au sein de notre organisation.

Parcours de soutien des femmes fortes

L’un des comités auquel j’ai été récemment invitée à participer est le Parcours de soutien des femmes fortes (anciennement l’initiative de recherche sur les femmes autochtones). Il s’agit d’un réseau de groupes de femmes, de chercheurs, de membres et de défenseurs de la communauté, de fournisseurs de service et d’organisations qui travaillent ensemble pour offrir du soutien aux femmes autochtones qui sont positives. Le RCAS a participé à ce réseau et est membre du Parcours de soutien des femmes fortes.

women1

Environnements contribuant à la sécurité (ECAS) II

Une autre tâche importante à laquelle je me suis consacrée est la préparation du sondage pour le projet Environnements contribuant à la sécurité (ECAS) II. Ce sondage nous aidera dans nos préparatifs pour la mise à jour du document ECAS II. Tous les membres du conseil, du personnel et de la communauté ont contribué à ce sondage. Si vous avez reçu le sondage par courriel, nous vous serions reconnaissants de continuer à le faire circuler; le plus de personnes y répondront, le plus cela enrichira notre réflexion. Si vous n’avez pas reçu le sondage ECAS II, n’hésitez pas à communiquer avec moi et je vous enverrai le lien pour y accéder. Il restera accessible pour 2 semaines encore, et ensuite les données seront cueillies pour être analysées et permettre la rédaction du premier jet du document ECAS II.

http://fluidsurveys.com/surveys/caan/eons-renewal/?code=

Médias sociaux

Les médias sociaux sont devenus une façon très commode de promouvoir nos travaux. C’est une manière de communiquer avec des membres du RCAS. Je vous encourage à faire partager tous vos bijoux d’histoires, d’événements et d’initiatives concernant les femmes autochtones. Le RCAS soutient notre façon d’utiliser Facebook et Twitter, même si de mon côté, j’ai encore besoin d’un peu d’aide de mes enfants pour utiliser Twitter; je présume qu’il s’agit d’une forme de partage de connaissance. S’il y a des événements ou d’autres travaux passionnants auxquels votre organisation participe pour promouvoir les femmes autochtones, n’hésitez pas à les afficher sur la page Facebook du RCAS.

Dans un autre ordre d’idées, nous avons travaillé avec Krista Shore, qui a accepté que sa photographie paraisse sur l’affiche promouvant la Journée internationale de la femme; cette affiche est d’ailleurs mise en valeur sur la page Facebook du RCAS.

women2

Structure du groupe de travail sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang

L’un des comités où je représente le RCAS est celui pour la structure du groupe de travail sur les ITSS (infections transmissibles sexuellement et par le sang). Ce groupe est principalement constitué de représentants de Santé Canada, de certains des intervenants nationaux comme le RCAS, et de l’Assemblée des Premières Nations.

« [L]a structure fournit notre plan détaillé pour travailler vers l’atteinte des cibles de l’ONUSIDA, connues sous le nom de 90-90-90, dans les réserves des communautés des Premières Nations. Elle propose une réponse coordonnée concentrée sur les populations majoritairement affectées, reconnaissant l’importance des déterminants sociaux de santé. La structure cherche à établir un modèle intégré de soins pour que la continuité de ceux-ci se fasse de façon harmonieuse et en ligne avec les autres stratégies fédérales et provinciales, de même qu’en tenant compte des besoins et du degré de réceptivité des communautés selon une perspective holistique du cycle de la vie. Cette structure nous pousse à placer nos efforts en priorité pour qu’ils-ci soient informés par les preuves de dernière heure ».

Ce travail est toujours en cours, restez branchés!

Pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec moi par téléphone au 902 433-0900.

CAAN is currently under construction. Please check back soon for updates.