Sherri, Chaz and Marni working together on Skype

Sherri, Chaz and Marni working together on Skype

Sherri and Marni at Tofino Harbour, BC

Sherri and Marni at Tofino Harbour, BC

Marni et Sherri

Nous avons passé la majeure partie des trois premiers mois de cette année dans les territoires de Salish du littoral et de Lheidli T’enneh, en Colombie-Britannique. Des réunions nous ont amenées à nous rendre à Vancouver en janvier, à Victoria en février, puis à Prince George, et de nouveau à Vancouver en mars. Du caractère national de notre centre découle une réalité : nous travaillons quotidiennement des confins du continent; Sherri, de son bureau au Centre de recherche sur la santé des Autochtones, en Colombie-Britannique; et Marni, de la section Recherche et politiques du RCAS à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, ce qui signifie que quand Marni prend une pause du midi pour aller chercher quelque chose à manger, Sherri est tout juste en train de préparer son café du matin. Nous étions reconnaissantes d’avoir l’occasion, au cours des trois derniers mois, de travailler ensemble en personne plutôt qu’en passant par Skype, les courriels et quatre fuseaux horaires.

En janvier, le personnel, les membres du conseil d’administration et les partenaires nationaux du RCAS ont travaillé sur la planification stratégique pour la soumission prochaine concernant un fonds d’initiatives communautaires. Il y avait, autour de la table, beaucoup de grands cerveaux et encore plus de grands cœurs; nous savons donc que l’Agence de la santé publique du Canada recevra la meilleure soumission possible. Comme toujours, cette réunion était une occasion rêvée de voir réunis tous les membres de la famille du RCAS pour planifier les orientations futures de notre travail.

À la fin de février, nous nous sommes rencontrées à Victoria pour prendre part à la séance de contrôle des membres du projet Questions familiales à laquelle nous, Sherri et Marni, avons aidé à faciliter la discussion dans deux des six cercles de comptes-rendus. Le contrôle des membres est une partie du processus de recherche où est accordée aux personnes qui ont participé à un projet de recherche (dans ce cas-ci, Questions familiales) une occasion d’entendre ce que les chercheurs ont appris et rendre compte de ces résultats aux participants pour s’assurer que « nous avons bien compris ». La participation à ce processus était incroyablement gratifiante, et fait certainement parmi des moments forts de la recherche. Surveillez les prochains rapports concernant le projet Questions familiales dans les mois à venir.

En mars, nous nous sommes rendues de Victoria à Prince George pour visiter le Centre de collaboration nationale de la santé autochtone (CCNSA) qui est hébergé à l’Université de la Colombie-Britannique du Nord (UNBC). On nous a fait faire la tournée du magnifique campus de l’UNBC, puis nous avons rencontré Dre Margo Greenwood et son personnel pour parler du travail de transmission des connaissances du centre. Conséquemment, nous en sommes venus à aborder le sujet de partenariat avec le RCAS pour un projet qui sera axé sur les familles et le VIH. Y sera incluse, entre autres, la préparation de courtes fiches de renseignements sur les résultats du projet Questions familiales. Le RCAS rédigera les fiches de renseignements et le CCNSA en fera la production. Nous sommes encore en train de peaufiner les détails de ce projet, alors soyez à l’affût!

Nous avons vu notre visite du CCNSA comme un privilège inespéré, considérant les normes élevées de production de celui-ci. Nous vous rendrons compte de sa progression. Notre réunion avec le CCNSA a mis en évidence qu’il était nécessaire que le Centre AHA crée et mette en place un processus d’examen par des pairs pour les ressources produites par le Centre AHA. Nous estimons que ceci aidera à nous assurer de la pertinence et de l’utilité de ces ressources pour nos membres. Nous sommes vraiment reconnaissantes d’avoir eu l’occasion de visiter le Centre, où notre passage nous a permis d’en apprendre beaucoup.

La deuxième semaine de mars était consacrée à la préparation pour notre réunion de deux jours avec le Comité consultatif national de recherche autochtone (CCNRA) à Vancouver. Le CCNRA est mandaté pour apporter leadership, vision et direction dans tous les domaines de recherche au sein du RCAS et du Centre AHA, ceci à partir de participations passées et actuelles au sein de la communauté autochtone ou de recherche communautaire. Nous avons été ravies du niveau de participation de chacun autour de la table, et également de grands cerveaux et des cœurs encore plus grands dans le comité. Il s’agissait de la première réunion entre personnes pour les membres actuels du CCNRA. Nous avons demandé une rétroaction du CCNRA sur plusieurs documents majeurs comme notre Énoncé sur l’intégrité dans la recherche et nos Principes de recherche et de collaboration. Nous avons également discuté de l’amélioration des processus d’engagement avec les membres du comité.

Nous profitons de la présente pour offrir un accueil chaleureux au dernier venu de nos membres au CCNRA (bien qu’il soit encore aux couches et ne sache pas encore lire). Le deuxième jour de notre réunion, un autre « chercheur en devenir » est né! Que nos meilleurs vœux accompagnent maman, papa et bébé.

Après la réunion du CCNRA, Sherri a remis le cap vers chez elle, à Victoria, et Marni s’est envolée vers son chez-soi, sur la côte est. Nous voilà de nouveau à travailler par l’intermédiaire de Skype et de courriels, mais nous nous en accommoderons.

Tout compte fait, c’était fort agréable d’être en Colombie-Britannique…

CAAN is currently under construction. Please check back soon for updates.